Satuts de formation
Vous êtes Salarié
 
1) Quels sont les différents dispositifs de formation qui vous concernent ?
Le plan de formation

Afin d’améliorer les compétences des équipes pour s’adapter au marché, votre employeur met en place, chaque année, un plan de formation. Vous êtes informé de ce plan de formation par les voies traditionnelles d’information des salariés et lors des entretiens annuels durant lesquels vous aurez évoqué vos besoins.

OPCA : Organisme Paritaire Collecteur Agréé

Le Congé Individuel de Formation (CIF)
Après 2 ans d’activités dont 12 mois dans votre entreprise, vous pouvez bénéficier d’un CIF (Congé Individuel de Formation) pour vous perfectionner ou acquérir de nouvelles compétences (jusqu’à 1 500 heures de formation). Votre employeur peut refuser une fois pour des raisons de perturbation de service. La prise en charge par un OPACIF* n’est pas assurée dans tous les cas. Vous pouvez renouveler votre demande. Après acceptation de votre dossier, vous conservez votre salaire le temps du congé et la formation est prise en charge. * OPACIF : Organisme Paritaire Agréé au titre du CIF
Période de professionnalisation
S’adresse à des salariés pour développer leurs compétences. Prise en charge par les OPCA*.
La VAE ?
Cliquer-ici pour en savoir +
 
2) Vous prenez l’initiative de vous former :
Comment informer votre employeur ?
Après avoir réfléchi à votre projet, vous pouvez faire part de votre demande à votre employeur (service ressources humaines ou, à défaut, chef d’entreprise) lors de l’entretien annuel ou d’un bilan d’étape ou à tout moment par écrit. Vous pouvez être conseillé par votre représentant syndical ou par le service RH (Ressources Humaines).
Pouvez-vous prendre un congé pour vous former ?
Oui, 3 types de congés :
- Congé sabbatique ou sans solde
(non payés)
- CIF
Avez-vous le choix de la formation ?
Dans le cas du CIF, vous avez le choix de la formation. Cependant, c’est le financeur qui évaluera la pertinence au regard du coût pour octroyer le financement. Dans le cas du DIF (Droit Individuel à la Formation) il s’agit d’un accord entre votre employeur et vous-même.
Est-ce que vous continuerez d’être payé ?
Oui, dans le cadre du DIF ou du CIF ou en période de professionnalisation.
Cela remet-il en cause votre contrat de travail ?
L’employeur a l’obligation de vous réintégrer dans le poste ou son équivalent. Vous pouvez prétendre à une évolution de poste ou de salaire en fonction de la Convention Collective.
Devez-vous avoir l’accord de votre employeur ?
Oui, dans tous les cas.
 
3) Votre employeur vous demande de vous former :
Serez-vous payé durant la formation ?
Oui, à salaire égal.
Serez-vous obligé d’accepter ?
Lorsque l’employeur est à l’initiative de la formation, c’est pour améliorer vos compétences dans le même poste ou pour réorganiser les postes dans l’entreprise. Sauf dans
certains cas particuliers, il est préférable de profiter de cette opportunité. La formation professionnelle, souvent méconnue, est très différente de la formation initiale. On y tient compte de votre expérience, de votre rythme, de votre personnalité. Au-delà des connaissances acquises, il s’agit d’une expérience très enrichissante.
   

 



© 2013-2017 MFR Pays de la Loire  |  Mentions légales  |   Webmaster    |  Gestibase   |  ClicFacture   |   admin